Jeux vocaux ...   CHANT SPONTANÉ
 LES BASES  la pratique qui ?  documentation
Tous les sites de l'Atelier des muses Mise à jour du 12 avril 2014
Jeu :   " qui n'a d'autre but ... que le plaisir qu'il procure"
Spontané :   " que l'on fait de soi-même, sans être incité ni contraint par autrui."
( …le petit Robert… )

Plutôt que d'utiliser la voix pour chanter
faisons chanter la voix
par des jeux,
par des gestes
et voyons ce qu'elle donne
quand on arrête de la contraindre…

Lorsqu'on aimerait bien chanter mais qu'on ne sait pas trop comment s'y prendre, on se retrouve généralement dans une chorale, ou bien à suivre des cours de chant auprès d'un professeur (ou les deux à la fois!), et celà bien-sûr (et sans aucunement mettre en doute le plaisir qu'on peut trouver à chanter dans une chorale) celà aussi parce qu'on n' ose pas se lancer tout seul.
Ces trois éléments sont au coeur de la spontanéité:  oser ... se lancer ... tout seul.
Mais hélas! on ne peut pas dire que chorales ou professeurs de chant se préoccupent de développer la spontaneité: la chorale immerge l'individu dans le collectif (ce qui fait d'ailleurs parti du plaisir qu'on y trouve!); et le cours de chant, toujours dispensé par des gens venus du monde lyrique, ne jure que par le travail, le travail, et encore le travail... "jusqu'à ce que les accents de spontaneité paraissent tout naturels" (sic!).

Parmi toutes les personnes pourtant capables de parler, pourquoi en trouve-t-on tellement qui se disent incapables de chanter (tout en le regrettant) ?
C'est pourtant la même gorge qui produit la voix, la même personne : le handicap n'est pas d'ordre physique... Il tient en quelques mots :

Je ne chante pas BIEN!
Je chante FAUX!

… et pourquoi ???
On croit que chanter juste c'est chanter la note juste, c'est-à-dire: comme c'est noté. Or, c'est restreindre considérablement le chant que d'en faire une histoire de notes, une histoire de musique écrite.
Pour nous, la justesse d'un chant dépend avant tout du geste qui produit et accompagne la voix: mouvements internes, souffle, mouvements de la gorge, de tout le corps… Tous les sons que la bouche peut émettre sont les bienvenus : pas de notes, pas d'airs imposés, pas de chansons précises, mais quelques règles très simples, car il n'y a pas de jeu sans règle !

Mais avant d'aller plus loin, voici quelques définitions, pour éviter les malentendus,
car on confond souvent CHANT et CHANSON:

Une chanson est un texte mis en musique. Et par musique il faut comprendre (hélas !): une suite de notes.

Le chant est ce que la voix raconte en dehors du domaine linguistique, c'est-à-dire aussi en dehors de toute notion même de système (à fortiori de solfège). Autrement dit, un chant peut ne pas être " harmonieux ", c'est-à-dire ne pas suivre les règles de la sacro-sainte Harmonie.
Le chant, c'est le mouvement de la voix, et ce dans tous les sens possibles (direction, signification, expression…). C'est à ce mouvement qu'il est fait allusion quand on parle par exemple du chant des oiseaux, des cigales, ou de celui d'un ruisseau.

Quand à la spontanéité, c'est ce qui vient sans contrainte, de soi-même… Et dans le domaine du chant, les contraintes les plus pesantes, les plus profondes, celles qui nous persuadent justement de ne pas chanter, sont sans conteste toutes ces habitudes prises, apprises, assimilées, intégrées tant bien que mal à notre être depuis sa plus petite enfance, et qui nous font croire par exemple que chanter c'est toujours émettre une suite de notes, et que sinon c'est n'importe quoi, sauf de la Musique, et donc pas du Chant.

Ce site se propose donc d'informer sur LES PRATIQUES VOCALES CRÉATIVES, celles qui en libérant l'expression individuelle élargissent la notion de chant, et au-delà, la notion même de pratique musicale.


Pour le simple plaisir de faire vibrer sa gorge
de la laisser résonner aux mouvements
du corps
des émotions…
... pour une fois
laisser tomber le solfège
et tous les schémas de bonne conduite vocale


Contact:      Haut de page